Women Cannes do it

J’adorerai voir plus de réalisatrices parce qu’elles représentent la moitié de la population et donnent naissance à la terre entière. Tant qu’elles n’écriront pas et ne réaliseront pas, nous n’aurons jamais la totale vision des choses

Jane Campion (2009), présentation des “Bright Star”

En effet, l’idée n’est pas d’imposer un quota. L’idée est fondamentalement de donner la parole aux femmes, de tendre vers une plus grande équité et diversité dans l’industrie cinématographique. Mettre en avant des femmes qui réussissent pour inspirer d’autres femmes qui à leur tour donneront leur avis et leur vision du monde.

Ensemble on va plus loin.

Cette phrase est aussi bateau que vrai. C’est avec des histoires toutes différentes, avec un passé, une éducation, une culture, une façon de voir le monde différente de la sienne que l’on rend le cinéma le plus universel et le plus proche de la réalité possible. Le cinéma n’est-il pas fait pour ça ? Pour raconter des histoires. La force du cinéma n’en serait alors pas décuplée si on donnait la parole à tous ceux qui veulent la prendre. Allions nos forces et nos différences pour construire le monde de demain à l’image de la diversité culturelle actuelle.

Aujourd’hui les chiffres :

Les écarts salariaux d’abord :

  • A la réalisation : les femmes gagnent 42% de moins que les hommes
  • A l’assistanat de production : les femmes gagnent 38% de moins
  • Au mixage : les femmes gagnent 21% de moins
  • A la déco : les femmes gagnent 17% de moins
  • Au montage : les femmes gagnent 12% de moins
  • La répartition femmes-hommes de l’emploi ensuite :
  • Au montage : 8% de femmes
  • Au mixage : 8% de femmes
  • A la réalisation : 24% de femmes
  • A la déco : 33% de femmes
  • A l’assistanat de production : 62% de femmes

C’est face à ces chiffres et dans un contexte de lendemain d’affaire Weinstein, qu’un collectif appelé 5050 pour 2020 a vu le jour et a pris vie lors du Festival de Cannes 2018.

Ainsi, le samedi 12 mai 2018, lors du tapis rouge de 18h30, 82 personnalités internationales du monde du cinéma gravissent ensemble les marches du Palais des Festivals.

82 c’est le nombre de films réalisés par des femmes, sélectionnés en compétition officielle depuis la première édition du Festival de Cannes contre 1645 réalisés par des hommes, explique le communiqué.

Qu’est-ce 5050 pour 2020 ?

Ses actions :

1) Challenger les institutions culturelles afin qu’en 2020 elles soient paritaires, axées sur la jeunesse et la diversité. Ainsi que la pluralité réelle de notre pays soit davantage représentée.

2) Créer un observatoire de l’égalité de l’industrie. Grace auquel il sera possible de travailler à moins de disparité des salaires et à plus de diversité dans toute la chaîne du secteur audiovisuel.

Le Festival de Cannes en chiffres :

  • Seuls 5% des films sélectionnés en compétitions depuis 1946 ont été réalisés par des femmes
  • Seule 1 réalisatrice a reçu la palme d’or (ex-aequo avec le film chinois…), Jane Campion pour La leçon de piano en 1993
  • Seuls 3 Grands prix ont été remportés par des femmes
  • Seules 12 femmes ont présidé la Cérémonie sur 68 éditions

Les signataires sont entre autres : Maiwenn, scénariste, réalisatrice, comédienne / Bertran Bonello, scénariste, réalisateur / Robin Campillo, scénariste, réalisateur, monteur / Valérie Donzelli, scénariste, réalisatrice, productrice / Julia Ducournau, réalisatrice / Virginie Efira, comédienne / Marina Fois, comédienne / Noémie Gillot, directrice de la photographie / Pierre Guyard, Producteur / Agnès Jaoui, comédienne, scénariste, réalisatrice / Tonie Marshall, réalisatrice, productrie / Géraldine Nakache, réalisatrice, comédienne / Céline Sciamma, scénariste, réalisatrice / Justine Triet, scénariste, réalisatrice / Marion Vernoux, scénariste, réalisatrice / Rebecca Zlotowski, scénariste, réalisatrice

Qu’en sera-t-il cette année ? Qu’en pensent les professionnels du cinéma ?

Nous avons hâte de nous rendre à Cannes pour les rencontrer et leur poser directement la question.

Sources : Le site internet 5050x2020 et CNC, La place des femmes dans l’industrie cinématographique et audiovisuelle, 2017

Pour compléter votre lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *