Le fondatrice de l’agence Reciproc, Floriane Dubois, nous partage son métier d’agent artistique

Afin de s’intéresser à tous les métiers de l’audiovisuel, nous voulons partager les témoignages des personnes qui travaillent dans la musique. Les artistes musicaux ne se résument pas uniquement à leurs talents, ils sont entourés par des équipes solides qui les aident à mener à bien leurs projets. L’un des postes décisif de cette union est le manager d’artiste ou agent artistique ; cette personne est l’intermédiaire entre les artistes qu’il/elle gère et les différents acteurs de l’industrie musicale (les festivals, labels, programmateurs, etc).

La fondatrice et dirigeante de l’agence Reciproc, Floriane Dubois, a accepté de répondre à nos questions, afin de mettre en lumière son métier et sa passion de la musique.

L’agence Reciproc

Depuis 3 ans, basé à Bucarest, Floriane et son équipe nous font découvrir des artistes du milieu de la musique électronique (Deep, Microhouse, House et Techno). Ils organisent des soirées entre l’Angleterre, l’Allemagne, la France, la Roumanie et bien d’autres pays.

La création de Reciproc s’est faite grâce à 3 facteurs indispensables dans le métier de manager d’artiste qui sont :

  • l’expérience du terrain, en effet, Floriane vient du monde de la rave party
  • ses rencontres entre Londres, Berlin ou Ibiza, lui ont permis de construire un solide réseau
  • sa passion pour la musique

Les objectifs de leurs événements sont de créer une atmosphère et une connexion entre les artistes, son entourage et les inconditionnelles de la musique électronique. Floriane nous décris Recriproc en 3 phrases :

« Avoir une réciprocité, développer au maximum les artistes et faire des soirées festives et colorées »

Floriane Dubois, manager d’artiste & fondatrice de Reciproc

Peu à peu, Reciproc s’impose et se développe dans le milieu de la House, et l’agence peut désormais compter dans son équipe les artistes devenus aujourd’hui incontournables de ce style comme ATREE, Ben Balance, David Nicolas, Orli et Yamen & Eda.

Le métier de manager d’artiste

Le but d’un manager d’artiste est de conseiller ses artistes en vue de les aider à développer leur carrière musicale. Il/elle les représente et défende leurs intérêts auprès des interlocuteurs professionnels.

En ce qui concerne Floriane, il n’y a qu’un mot d’ordre pour engager un artiste : la réciprocité.

« La relation entre un agent et son artiste c’est comme une relation de couple, c’est-à-dire, il faut qu’il y ai une connexion, un échange et surtout la confiance sinon ça ne peut pas marcher »

Plus poussée à engager de nouveaux talents, Floriane se base sur son instinct pour découvrir les talents de demain :

« Ce qui compte c’est la musique et forcément le feeling. Si l’artiste me fait danser tout le long d’une soirée et qu’il dégage une bonne énergie, c’est sûr qu’il fera danser tout le monde !  Je me fie toujours à mon instinct et mes intuitions, et pour l’instant je ne me suis pas trompée. »

Lorsque nous lui demandons les difficultés qu’elle rencontre dans son métier de manager d’artiste, voici sa réponse :

« Au départ, on est forcément nouveau dans le domaine, et c’est difficile de se faire prendre au sérieux et de se faire sa place. Mais il ne faut rien lâcher, rester humble, et ne pas se laisser impressionné(e) en mettant tout le monde sur un même pied d’égalité. Quand tu es passionné(e), que tu crois en ton projet ainsi que tes artistes, et que tu y mets la bonne intention, c’est ma vision des choses pour y arriver».

Le métier de manager d’artiste nécessite divers qualités commerciales comme la recherche, le réseautage, la mise en relation ou la promotion. Ses connaissances indispensables permettent aujourd’hui à Floriane de gagner la confiance professionnelle envers ses artistes, les organisateurs de festivals et les gérants des clubs.

« Être agent artistique c’est bien diriger son artiste, c’est-à-dire, de le faire jouer dans des lieux adaptés à sa musique. La confiance se gagne ! Créer une confiance c’est un travail d’équipe entre l’agent, le promoteur et l’artiste ; on a tous besoin des uns et des autres. Il faut savoir guider, sentir ce que la personne va aimer afin de satisfaire tout le monde »

Funk E at Reciproc 5 – Rex Club Paris

Afin de mettre en avant ses événements et ses artistes, il est obligatoire d’utiliser des supports de communication. Pour cela, Floriane et ses équipes utilisent les photos, vidéos, lives, etc. Les visuels doivent être en accord avec la musique :

«D’un point de vue personnel, je fais confiance aux artistes parce que je sais qu’ils font de la bonne musique ! Tant qu’il y a ça, je ne m’inquiète pas pour que tout le monde passe une bonne soirée ».

Showreel des soirées de Reciproc au Rex Club, Paris

Comme dans tous les métiers, il y a beaucoup de difficultés à affronter ; mais lorsqu’on a la chance d’être passionné(e) par son domaine, ces contraintes semblent être insignifiantes. Pour Floriane, son métier de manager d’artiste est devenu une évidence :

« Je me suis pas trompée de domaine quand je vois les gens qui m’entourent, qui sont prêts à prendre l’avion pour soutenir les artistes. La dernière soirée de Reciproc s’est passée en mars 2020, à l’Hoppetosse à Berlin, elle a duré plus de 24h et le bateau était full, c’était vraiment une soirée spéciale».

Le futur du secteur de la musique électronique

Pour 2020, les organisateurs de soirées espèrent retrouver les fêtards pour la rentrée. En ce qui concerne Reciproc, l’agence reprendra ses événements doucement mais sûrement. Floriane fait partie des personnes positives, qui pensent que les soirées seront encore mieux qu’avant :

« Je suis assez optimiste, les gens vont sortir car ils ont en envie ! Il faut le prendre comme ça, tout le monde avait besoin de pause et ça va mieux repartir. Nous allons revenir en force avec le lancement en septembre d’un nouveau label appelé Canopée ; et c’est pas un virus qui va nous faire peur. Pour 2021, on n’a pas dit notre dernier mot !».

Cette salle est MAGIQUE !

Mais il ne s’agit pas vraiment de la salle elle-même,

c’est à propos des personnes qui y sont présentes,

les moments qu’ils partagent, les sourires, les regards, la musique, le DJ,

Ça vous fait…

Retrouvez Reciproc sur ses réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *