Le célèbre animé japonais “Death Note”

Nous allons vous parler de l’adaptation animé du manga japonais “Death Note” (“Le cahier de la mort” en français), réalisé par Tetsurō Araki, au sein du studio Madhouse et diffusé du 3 octobre 2006 au 26 juin 2007.

Synopsis

Light Yagami, un jeune étudiant surdoué, ramasse un jour le “Death Note”, un carnet abandonné par un dieu de la mort, Ryuk, qui apparemment s’ennuyait dans son monde. Il suffit d’écrire le nom d’une personne dans ce carnet, et celle-ci meurt. C’est ainsi qu’avec le “Death Note” entre les mains, Light décide de débarrasser la planète de tous les criminels pour en faire un monde juste, un monde parfait.

De quoi parle la série animée ?

Adaptée du manga de Tsugumi Oba et Takeshi Obata, l’animé comprend une trentaine d’épisodes. Death Note parle de plusieurs sujets important tels que la peine de mort (toujours en vigueur au Japon), de la justice, du bien et du mal, de la dissimulation ou encore de la religion. Ces problématiques sont abordées avec les meurtres du personnage principal, Light Yagami, alias Kira, qui s’est auto-proclamé juge de l’humanité grâce au livre du Death Note.

Chaque personnage lutte pour sa conception de la justice. Light est persuadé d’agir au nom du Bien puisqu’il vise à devenir le dieu d’un monde idéal, en expurgeant toute criminalité d’abord au Japon, puis dans le monde entier. Mais la méthode utilisée pour parvenir à cette utopie est le meurtre en série et l’assassinat d’innocents qui se dressent sur son chemin.

L’un des enjeux de Light est de cacher à tout prix son identité et son apparence afin de ne pas être démasqué et arrêté. Nous pouvons dire que tout gravite autour du thème de la justice, de la responsabilité et de la capacité à juger du bien et du mal.

Pourquoi on a adore ?

Tout d’abord, on adore la qualité des dessins de Takeshi Obata, en particulier celui du Dieu de la Mort, Ryuk. Les personnages sont charismatiques, parfois attachants, leurs histoires sont tellement intrigantes et pleines de rebondissements ! On a qu’une seule envie tout au long de la série : manger une pomme avec Ryuk, voir comment se termine cette chasse à l’homme entre L et Light, comment Kira utilise le pouvoir du Death Note pour changer le monde ou encore qui est-ce qu’il arrivera à ses fins ?

On adore aussi apprendre les règles du Death Note comme :

  • Il faut avoir en tête le visage de la personne dont on écrit le nom, sinon cela ne fonctionnera pas. Par conséquent, on ne peut obtenir un résultat sur les personnes de mêmes nom et prénom en une seule fois.
  • À la suite du nom, si l’on écrit la cause de la mort dans un délai de 40 secondes du monde des humains, cela se réalise.
  • Si l’on n’écrit pas la cause, la mort est systématiquement due à un arrêt cardiaque.
  • Si l’on écrit la cause, on obtient alors un délai supplémentaire de 6 minutes 40 secondes pour décrire précisément le déroulement de la mort.

L’animé Death Note est aussi incarné par ses musiques grandioses, elles mettent une ambiance particulière, toujours vibrante et frissonnante.

Bande-annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *