L’animé mythique japonais “GTO : Great Teacher Onizuka”

“Great Teacher Onizuka”, abrégé en “GTO”, est un animé japonais, sorti en 1999 jusqu’en 2000, réalisé par Nishizono Satoru, Masashi Sogo et Yoshiyuki Suga.

Synopsis

Eikichi Onizuka, un jeune enseignant de lycée, ancien voyou, se retrouve responsable d’une classe particulièrement difficile dont les élèves ne respectent plus aucun professeur. Parce qu’il parvient à les comprendre et à se mettre à leur niveau, il arrivera non seulement à leur tenir tête, mais aussi à les aider.

Le manga adapté en série animée

A l’origine, GTO, est un shōnen manga, sorti en 1997 jusqu’en 2002, racontant l’histoire d’Eikichi Onizuka, un ancien biker et leader de gang de yakuzas, qui un jour, décide de devenir le plus grand professeur du Japon.

C’est un immense succès lors de sa sortie au Japon et il reçoit le Prix du manga de son éditeur Kōdansha dans la catégorie “Shōnen”, en 1998. C’est en 1999, que le manga a été adapté en animé, de 43 épisodes mais c’est seulement en 2004 que GTO débarque en France sur Canal+.

Un scénario original

L’histoire se déroule au Japon, en 1997. Eikichi Onizuka, 22 ans, “célibataire et libre comme l’air”, est un petit voyou bagarreur au passé douteux. Lorsqu’il était jeune, Onizuka détestait les profs car ils n’étaient pas à l’écoute des élèves. C’est l’une des raisons pour lesquelles il veut devenir professeur, être au près de ses élèves mais pas seulement ! Ses objectifs sont de trouver une bonne planque dans la fonction publique et de pouvoir draguer des jolies lycéennes. Sauf qu’il va vite se rendre compte que la réalité du métier est toute autre.
Il lui est alors donné la pire classe, de la prestigieuse école privée “Holy Forest Academy”, la Class 3-4. Onizuka doit alors faire face à de nombreux problèmes causés par ses élèves.

Il montre rapidement une vision de l’enseignement totalement décalée avec des pratiques peu habituelles. Ses réactions anticonformistes et directes, souvent humoristiques, sont l’axe central de cette série. Il va évoluer avec cette classe, dont la spécialité est de faire craquer moralement leurs professeurs, en tentant de la rallier peu à peu à sa cause.

Les thèmes de GTO

L’animé GTO parle de plusieurs thèmes comme le non-conformisme, le non-respect des convenances ou l’inhumanité des personnes ordinaires. Pour Onizuka, une personne quelconque peut devenir inhumaine ou cruelle, souvent dans le but de se protéger soi-même. L’animé montre aussi la perte de confiance d’une jeunesse japonaise envers le monde adulte avec des parents souvent absents, souvent obnubilés par le travail, incapables de voir le mal-être de leurs enfants sur laquelle ils mettent une pression forte.

GTO met aussi en avant l’importance des valeurs morales comme l’empathie, la fidélité en amitié et le sens des responsabilités, une allusion au passage à l’âge adulte.

Bande-annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *