Le court-métrage d’animation de Kobe Bryant “Dear Basketball”

Aujourd’hui, cela fait 1 an que Kobe Bryant et sa fille, Gianna, ont perdu la vie dans un tragique accident d’hélicoptère. Pour leur rendre hommage, l’équipe de Road to Cinema décide de vous parler du court-métrage d’animation “Dear Basketball”, réalisé par Glen Keane et Kobe Bryant, sorti le 23 avril 2017 et qui a gagné l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation en 2018.

Un court-métrage d’animation très touchant

La star des Los Angeles Lakers, retirée des parquets depuis 2016, n’aura pas seulement gagné des trophées sur les terrains de basketball mais aussi dans le cinéma ! Kobe Bryant a reçu un Oscar pour le court-métrage d’animation Dear Basketball, qu’il a réalisé avec Glen Keane, un célèbre animateur de Walt Disney, à qui l’on doit notamment les personnages de Pocahontas, Aladdin, La Belle et la Bête, Tarzan et d’Ariel.

Pour réaliser les dessins, Glenn s’est inspiré d’un texte écrit par Kobe Bryant en novembre 2015, lorsqu’il annonce sa retraite. Dans ce texte, il exprime son amour du basketball, qui commence dès l’âge de 6 ans. La qualité des dessins, la narration de Kobe et la musique composée par John Williams font de cette réalisation un chef-d’oeuvre très touchant.

Vidéo de Kobe Bryant et Glen Keane aux Oscars en 2018

Kobe Bryant : l’athlète/réalisateur

Quintuple champion NBA sous le maillot des Lakers et double-médaillé d’or aux Jeux Olympiques avec la Team USA en 2008 et 2012, Kobe Bryant reste à ce jour le seul athlète nommé et récompensé par un Oscar.

Ce n’est pas quelque chose que j’attendais. Etant gosse, je rêvais plutôt de gagner des championnats, ce genre de choses. Me retrouver dans ce domaine ? Personne ne me voyait gagner un Oscar

Kobe Bryant

Pendant 4 minutes, nous écoutons la déclaration d’amour de Kobe à son sport. La dernière phrase “Love, Kobe” a malheureusement aujourd’hui un écho particulier.

Nos pensées vont à la famille de Kobe et Gianna Bryant.

Court-métrage Dear Basketball

Autre lien ici pour voir Dear Basketball

 L’intégralité du poème de Kobe Bryant

Cher Basketball,

À partir du moment où j’ai commencé à remonter les chaussettes de mon père et lancer des tirs décisifs imaginaires dans le Great Western Forum, j’ai su une chose : je suis tombé amoureux de toi.

Un amour si intense que je t’ai tout donné, mon corps, mon esprit ainsi que mon âme. Comme un petit garçon de six ans, éperdument amoureux de toi, je n’ai jamais vu le bout du tunnel. Je n’ai vu que moi-même courant à en perdre haleine. Et j’ai couru. J’ai couru à droite, à gauche, sur chaque terrain. Après chaque ballon perdu, tu me demandais de me bouger. Je t’ai donné mon cœur.

J’ai joué à travers la sueur et les blessures, pas par défi mais parce que TU m’appelais. J’ai tout fait pour TOI.

Tu as donné à un garçon de six ans son rêve de Lakers et je t’aimerai toujours pour ça. Mais je ne peux pas t’aimer avec la même obsession pour très longtemps. Cette saison est tout ce qu’il me reste à donner

Mon cœur peut encaisser les coupsMon esprit peut gérer la lutteMais mon corps sait qu’il est temps de dire au revoir

Et tout va bien, je suis prêt à te laisser partir. Je veux que tu le saches désormais. Ainsi nous pourrons tous les deux savourer nos denriers instants ensemble. Les bons, les mauvais, nous avons partagé tout ce que nous avions.

Et on sait tous les deux, peu importe ce que l’on fera à l’avenir, que je resterais cet enfant avec les chaussettes remontées, la poubelle dans le coin avec 5 secondes restantes à l’horloge, le ballon dans mes mains. 5…4…3…2…1

Je t’aimerai toujours,

Kobe

Kobe Bryant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *