mercredi, janvier 19, 2022
AccueilNos interviewsJimmy Whoo compose la musique de "Ghost Song", une oeuvre bouleversante présentée...

Jimmy Whoo compose la musique de « Ghost Song », une oeuvre bouleversante présentée à l’ACID au Festival de Cannes 2021

L’équipe de Road to Cinema est heureuse de vous présenter le producteur de musique Jimmy Whoo, véritable petit génie de la symphonie. Il est aujourd’hui au Festival de Cannes en tant que compositeur de musique de film pour « Ghost song », nouvelle œuvre cinématographique de Nicolas Peduzzi, présenté pour notre plus grand bonheur en film d’ouverture à l’ACID.

Jimmy Whoo, génie de la symphonie

Lorsque j’ai découvert la présence de Jimmy Whoo au Festival de Cannes cela s’est présentée comme une évidence. Cela fait des années que sa musique se balade sur mes playlist Spotify. J’ai saigné en long et en large Hotel Music part I & II et Basic Instinct. Partout. Dans le métro, chez moi, en soirée… Moi qui suis une vraie noctambule de la rive droite, j’adore rider sur les petites scènes parisiennes et voir se produire ses partenaires de musique comme Bonnie Banane, Muddy Monk ou encore Lonely Band… Ce n’est un secret pour personne.

Avec l’équipe de Road to Cinema, nous nous sommes alors donnés rendez-vous dans l’une de nos adresses préférées de la Croisette, la Californie. On l’adore car le service est convivial et aux petits soins. La burrata est crémeuse, le guacamole est maison et le vin blanc reste toujours frais. Des plats simples mais de qualité. Le restaurant se situe à seulement quelques pas du Palais des Festivals et l’on y croise souvent des amis cinéastes avec qui nous aimons passer de bons moments. C’est alors accompagné de ses deux acolytes, Yann Apfel & Loïc Potencier, talentueux de musique et amoureux de cet art, que nous avons fait la rencontre amicale de Jimmy.

« L’équipe de « Ghost Song », elle est géniale ! Je pense que c’est pour ça aussi que le film est là (ndrl. Festival de Cannes & ACID) ! En plus du film, c’est l’émulsion des gens, qui s’entendent bien, c’est fluide. On est dans la même vibe. On a envie des mêmes choses. »

raconte Jimmy Whoo dans une interview dédiée à Road to Cinema

Crise de codéine et météo apocalyptique

L’histoire de Ghost Song se déroule à Houston au Texas. Alors qu’un ouragan s’annonce, certains protagonistes de la ville se battent pour survivre dans cet espace qui semble dévorer aussi bien les gens que les rêves. Sans jamais réellement distinguer le documentaire et la fiction, Ghost Song nous plonge au coeur d’une photographie aux décors urbains, nocturnes et oscille avec des plans néons texans.

Affiche du film « Ghost Song » de Nicolas Peduzzi

Les personnages sont bouleversants et d’une authenticité magnétique, Alex rappeuse lesbienne de hip hop, ex-cheffe de gang, longe les murs pour éviter les représailles et enterrer son meilleur ami… Sans jamais croiser dans la ville, Will & Nate, deux âmes errantes des quartiers riches de Houston. Ils se débattent contre leurs addictions et leurs démons familiaux. De cette vie de déboires émane leur symphonie… Des profils en marge dans un État des États-Unis où l’ultra-conservatisme prime.

Comme suspendue dans le temps, ces personnages vivent leur vie entre musique, hallucinations et espoirs de rédemption. Le film devrait voir le jour en salles au printemps 2022. En attendant, découvrez notre interview avec Jimmy Whoo, compositeur de la musique de film de Ghost Song.

Pour compléter votre lecture

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici