Prix Alice Guy : Rencontre avec Véronique Le Bris, la journaliste et auteure qui remet de l’ordre dans l’histoire du 7ème art

Cette année, l’équipe de Road to Cinema était invitée à la remise de Prix Alice Guy dont la lauréate était la réalisatrice Maïmouna Doucouré du film Mignonnes. Interview avec Véronique Le Bris, créatrice du Prix Alice Guy.

Où sont les femmes ?

C’est la grande question que l’on s’est plusieurs fois posées avec Véronique Le Bris, journaliste de cine-woman.fr, auteure et créatrice du Prix Alice Guy. Souvenez-vous, nous avions eu la chance de la rencontrer lors du Festival Plurielles. L’occasion pour nous de la recevoir sur notre plateau de tournage dédiée à cet évènement.

Dans cette interview, animée par Clémentine Abadie, elle nous présentait son nouvel ouvrage « 100 Grands films de réalisatrices » dans lequel elle rassemble 100 réalisatrices talentueuses dans le but de mettre en lumière leurs travaux, bien trop souvent mis à l’écart dans l’histoire du cinéma. Sa préface a d’ailleurs été écrite par la productrice Julie Gayet.

« 100 Grands films de réalisatrices » a d’ailleurs fait l’œuvre d’une exposition le long de la Rue de Rivoli à l’Hôtel de Ville, « Les Femmes s’emparent du cinéma« , dans laquelle on pouvait retrouver des portraits de réalisatrices qui ont marqué l’histoire disposés en extérieur, visibles de tous les passants.

Interview réalisée par Léa Vu au Festival Plurielles en juin 2021

Le Prix Alice Guy, un prix essentiel qui en dit long sur la considération des femmes dans le 7ème art

Toujours dans cette lutte contre l’invisibilisation du travail des génies cinéastes féminins, Véronique Le Bris a créé en janvier 2018, le Prix Alice Guy.

Il faut savoir que le Prix Alice Guy est le seul prix à récompenser la réalisatrice de l’année ! Il met alors en lumière le talent des réalisatrices contemporaines dans la lignée de la première d’entre elles, Alice Guy.

L’ambition du Prix Alice Guy répond à plusieurs objectifs :

  • Pallier l’absence récurrente de réalisatrices dans les grands palmarès annuels
  • Promouvoir une réalisatrice et l’encourager à monter de nouveaux projets
  • Donner une deuxième chance à la diffusion du film primé
  • Valoriser le travail des femmes cinéastes
  • Mettre en valeur la filiation entre la pionnière Alice Guy et les réalisatrices d’aujourd’hui
  • Faire découvrir sur grand écran l’incroyable production d’Alice Guy

Elle nous en parle.

Interview réalisée par Léa Vu au Prix Alice Guy en septembre 2021

Portrait de Véronique Le Bris en tête d’article :
crédit photo Sylvie Castioni

Pour compléter votre lecture :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *