mercredi, janvier 19, 2022
AccueilCinéma"Lettres d'Iwo Jima" de Clint Eastwood

« Lettres d’Iwo Jima » de Clint Eastwood

Cette semaine, nous avons décidé de vous (re)découvrir un film de Clint Easwood, que nous avons adoré : « Lettres d’Iwo Jima ».

Lettres d’Iwo Jima est la suite du film Mémoire de nos pères. Le réalisateur Clint Eastwood, nous offre un second regard sur cette bataille qui a coûté la vie à de nombreux hommes.

Sorti en février 2007, Lettres d’Iwo Jima a eu 8 nominations et 4 récompenses, dont l’Oscar du Meilleur montage sonore avec Bub Asman et Alan Robert Murray.

Pour cette réalisation, Clint Eastwood nous partage la vision des soldats japonais, envoyés pour se battre sur l’île d’Iwo Jima, lors de la Seconde Guerre Mondiale. Un complément indispensable, pour se rendre compte des dommages qu’a engendré cette guerre des deux côtés.

Dans la plupart des films de guerre que j’ai vus au cours de ma jeunesse, il y avait les bons d’un côté, les méchants de l’autre. La vie n’est pas aussi simple, et la guerre non plus. Nos deux films ne parlent ni de victoire, ni de défaite. Ils montrent les répercussions de la guerre sur des êtres humains dont beaucoup moururent bien trop jeunes

Clint Eastwood

Grâce aux vraies lettres retrouvées, aux jeux des acteurs, la musique et les talents du réalisateur, nous nous sommes sentis très proche des personnages. Tout le long du film, nous avons pu ressentir leurs émotions et ainsi avoir une infime idée de ce que pouvais être la guerre.

Ce que nous avons retenu, c’est de garder en mémoire toutes les personnes qui se sont battus dans cette tragédie de l’Histoire.

Pour mieux comprendre et apprécier ce film, nous vous recommandons fortement de d’abord voir Mémoire de nos pères (voir notre article ici).

Synopsis

En 1945, les armées américaine et japonaise s’affrontèrent sur l’île d’Iwo Jima. Quelques décennies plus tard, des centaines de lettres furent extraites de cette terre aride, permettant enfin de donner un nom, un visage, une voix à ces hommes ainsi qu’à leur extraordinaire commandant.
Les soldats japonais qu’on envoyait à Iwo Jima savaient que leurs chances de survie étaient quasi nulles. Animé d’une volonté implacable, leur chef, le général Kuribayashi, exploita ingénieusement la nature du terrain, transformant ainsi la défaite éclair annoncée en 40 jours d’héroïques combats.
De nombreux soldats américains et japonais ont perdu la vie à Iwo Jima. Leur sang s’est depuis longtemps perdu dans les profondeurs du sable noir, mais leurs sacrifices, leur courage et leur compassion ont survécu dans ces Lettres.

Casting

  • Ken Watanabe : Général Tadamichi Kuribayashi
  • Kazunari Ninomiya : Saigo
  • Tsuyoshi Ihara : Baron Takeichi Nishi
  • Ryo Kase : Shimizu
  • Shidou Nakamura : Lieutenant Ito
  • Nagadoi Masashi : Amiral Ichimaru
  • Toda Toshi : Colonel Adachi
  • Matsuzaki Yuki : Nozaki
  • Nobumasa Sakagami : Amiral Ohsugi
  • Hiroshi Watanabe : Lieutenant Fujita

Fiche technique

  • Réalisation : Clint Eastwood
  • Scénario : Iris Yamashita, d’après une histoire d’Iris Yamashita et Paul Haggis, d’après le livre Picture Letters from Commander in Chief de Tadamichi Kuribayashi
  • Conseillers :
    • Culture japonaise : Kiko Ireton et Taishiro Noizumi
    • Militaire : Tom Minder et Quay Terry
  • Musique : Kyle Eastwood et Michael Stevens
  • Direction musicale : Lennie Niehaus
  • Direction artistique : Henry Bumstead et James J. Murakami
  • Décors : Gary Fettis
  • Construction : Michael Muscarella
  • Costumes : Deborah Hopper
  • Maquillage : Tania McComas
  • Coiffures : Carol A. O’Connell
  • Photographie : Tom Stern
  • Ingénieur du son : Charles Maynes
  • Effets spéciaux : Steven Riley
  • Effets visuels : Michael Owens
  • Sociétés d’effets visuels : Digital Domain
  • Cascades : Buddy Van Horn
  • Montage : Joel Cox et Gary D. Roach
  • Montage sonore : Alan Robert Murray et Bub Asman, Don Harris et Dave Arnold
  • Producteurs : Clint Eastwood, Steven Spielberg, Robert Lorenz, Paul Haggis et Tim Moore
  • Sociétés de production : Warner Bros., DreamWorks SKG, Malpaso Productions et Amblin Entertainment
  • Distribution : Warner Bros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici