Des faux airs de Jane Birkin, un goût pour le vintage, découvrez Dolorès et ses 10 films préférés

Coup de projecteur sur Dolorès, créatrice de contenu, mordue de styles vestimentaires d’époque, elle nous dresse la liste de ses films favoris qui l’inspire au quotidien. Des chefs-d’œuvre à (re)voir sans modération.

Le portrait d’une amoureuse du cinéma d’antan

Outre sa passion pour les croissants, Dolorès est aussi fascinée par la mode du siècle dernier, des années 20 aux années 80… Tout y passe ! Fraîchement parisienne et âgée de seulement 22 ans, elle a déjà créé sa marque de e-shop Perle et Porcelaine avec son amie Louise. Elles chinent des vêtements et des accessoires d’occasion d’inspiration vintage qu’elles proposent par la suite à leurs abonnés. Pour dénicher la perle rare, Dolorès puise son inspiration dans la culture : la peinture, les livres et les vieux films.

Ce n’est donc pas un hasard si elle nous rappelle avec nostalgie les icônes féminines du cinéma de nos grands-parents. Sa frange fait hommage à celle de Jane Birkin, ces robes font écho à celles de Brigitte Bardot ou encore d’Audrey Hepburn. Et on adore !

Pour Road to Cinema, Dolorès nous livre une liste de ses 10 films préférés : des coups de coeurs du cinéma classique français, italien et américain dont le charme ne s’épuise jamais… La rédaction de Road to Cinema s’est faite alors un plaisir de vous rappeler les histoires de ces chefs-d’oeuvres, vous raconter quelques anecdotes cinématographiques, et mettre en avant leur plus belle photographie.

1. La vita è bella
(titre français : La vie est belle)

La vita è bella est une comédie dramatique italienne écrite et réalisée par Roberto Benigni sortie en octobre 1998 en France. Le réalisateur définit lui-même son film comme une fable, un conte philosophique.

En 1938, Guido, jeune homme plein de gaieté, rêve d’ouvrir une librairie, malgré les tracasseries de l’administration fasciste. Il tombe amoureux de Dora, institutrice étouffée par le conformisme familial et l’enlève le jour de ses fiançailles avec un bureaucrate du régime. Cinq ans plus tard, Guido et Dora ont un fils: Giosue. Mais les lois raciales sont entrées en vigueur et Guido est juif. Il est alors déporté avec son fils. Par amour pour eux, Dora monte de son plein gré dans le train qui les emmène aux camps de la mort où Guido veut tout faire pour éviter l’horreur à son fils…

2. Et Dieu… créa la femme

Et Dieu… créa la femme est un film français réalisé par Roger Vadim sorti en 1956. Brigitte Bardot devient, avec ce film, à la fois un mythe et un sex-symbol mondial des années 1960, un emblème de l’émancipation des femmes. Des milliers de femmes imitent alors le style Bardot, on découvre de nombreuses femmes dans les rues vêtues de ballerines, de robe de Vichy rose et reproduisant sa coiffure, voire son attitude face à la sexualité.

Juliette, une jeune femme d’une beauté redoutable, n’attire que convoitises autour de sa personne. Trois hommes se disputent son coeur indécis.

3. Diamants sur canapé
(titre original : Breakfast at Tiffany’s)

Diamants sur canapé est un film américain réalisé par Blake Edwards, sorti en 1961, et adapté de la nouvelle éponyme de Truman Capote. À la suite de ce film mythique, Audrey Hepburn est devenue l’actrice la plus mémorable de son époque grâce à l’iconique séquence d’ouverture où elle vêtue d’une robe fourreau noire. La chanson qu’elle interprète dans le film, Moon River, a valu au compositeur Henry Mancini et au parolier Johnny Mercer l’Oscar de la meilleure musique de film.

La jolie Holly cherche la compagnie des hommes riches alors que son voisin, écrivain en panne d’inspiration et fauché, est tombé sous son charme.

4. La piscine

La Piscine est un film français, réalisé par Jacques Deray, sorti en 1969. Le film rencontre un succès auprès du public en France avec plus de 2,3 millions d’entrées. Le parfum “Eau Sauvage” de Christian Dior emprunte même une séquence mythique du célèbre film pour réaliser sa publicité. Un des passages les plus célèbres mettant en scène un Alain Delon au paroxysme de sa beauté, accompagné par la musique suave et chaleureuse du saxophone de Michel Legrand.

Jean-Paul et Marianne forment un couple idéal et coulent des jours heureux dans leur villa de Saint-Tropez, jusqu’au jour où arrive Harry, au bras de sa fille l’incendiaire Pénélope. Ancien amant de Marianne, l’homme trouble cette vie tranquille. La tension monte.

5. La dolce vita
(titre français : La Douceur de vivre)

“La dolce vita” de Federico Fellini

La dolce vita, est un film italo-français réalisé par Federico Fellini et sorti en 1960. Le film a obtenu la Palme d’or au 13ième Festival de Cannes, ainsi que l’Oscar des meilleurs costumes de 1962. Il fait de la Fontana di Trevi un monument légendaire dans l’histoire du cinéma.

Marcello Rubini, a quitté sa province italienne pour Rome dans le but de devenir écrivain. Mais celui-ci est devenu chroniqueur dans un journal à sensations. Il fait donc la tournée des lieux dans lesquels il est susceptible de décrocher quelques scoops afin d’alimenter sa chronique.

6. La fortuna di essere donna
(titre français : La chance d’être une femme)

“La fortuna di essera donna” de Alessandro Blasetti

La fortuna di essere donna est un film italien réalisé par Alessandro Blasetti sorti en 1956. Cette comédie est un véritable petit bijou. Il réunit l’un des couples les plus fascinants du cinéma italien : Marcello Mastroianni et Sophia Loren.

Prise en photo à son insu au moment où elle raccrochait ses bas, une jeune vendeuse se retrouve à la première page d’un magazine. Ayant toujours rêvé de devenir mannequin ou vedette de cinéma, Antonietta exige du photographe Corrado Betti qu’il l’aide à lancer sa carrière. Il la présente donc au comte Sennetti, très introduit dans le milieu du cinéma…

7. Una giornata particolare
(titre français : Une journée particulière)

Une journée particulière (Una giornata particolare) est un film italo-canadien réalisé par Ettore Scola et sorti en 1977, avec dans les rôles principaux Sophia Loren et Marcello Mastroianni.

À Rome le 6 mai 1938. Alors que tous les habitants de l’immeuble assistent au défilé du Duce Mussolini et d’Hitler, une mère de famille nombreuse et un homosexuel se rencontrent.

8. Les demoiselles de Rochefort

Les Demoiselles de Rochefort est un film musical franco-américain écrit et réalisé par Jacques Demy, sorti en 1967, mettant en vedette Catherine Deneuve et Françoise Dorléac dans une comédie musicale composée par Michel Legrand.

Delphine et Solange sont deux jumelles de 25 ans, ravissantes et spirituelles. Delphine, la blonde, donne des leçons de danse et Solange, la rousse, des cours de solfège. Elle vivent dans la musique comme d’autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. Justement des forains arrivent en ville et fréquentent le bar que tient la mère des jumelles. Une grande foire se prépare et un marin rêveur cherche son idéal féminin…

9. L’été meurtrier

L’Été meurtrier est un film dramatique français réalisé par Jean Becker, d’après le roman éponyme de Sébastien Japrisot, sorti en 1983. Le film reçut quatre César, dont ceux du meilleur scénario et de la meilleure actrice.

Eliane, une jeune femme à la beauté du diable, débarque dans un petit village du Midi, une valise à la main, minijupe et talons hauts en étendard. Pin-Pon, un garagiste rêveur et pompier volontaire, tombe sous son charme et dans son piège.

10. La boum

La Boum est une comédie romantique française écrite et réalisée par Claude Pinoteau, sortie en 1980. Ce film générationnel retrace la vie de jeunes parisiens du début des années 1980 et lance la carrière cinématographique de la jeune Sophie Marceau

Vic vit tranquillement entre le lycée, ses parents et Poupette, son arrière-grand-mère. Lorsque sa mère apprend l’existence d’une ancienne maîtresse de son mari, elle décide de “faire un break” mais du haut de ses 13 ans Vic ne pense qu’à sa première boum…

Portrait de Dolorès : crédit photo @apollinethibault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *