“Capture”: le nouveau clip de Midnight Sofa mêle addiction aux écrans et phare à paupière rose poudré

À l’occasion de la sortie du nouveau single Capture de Midnight Sofa vendredi dernier, l’artiste dévoile une semaine plus tard un clip en étroite collaboration avec Emma Balfour. Ils entrechoquent la culture internet et la mode. Le résultat est hyper cool.

De la house, du satin brillant et des bugs VHS

Le nouveau titre Capture de Midnight Sofa évoque l’hyperconnectivité, la dépendance aux réseaux sociaux et mêle l’aspect politique de la surveillance sur internet, notamment sur la sauvegarde des données personnelles… Cette réflexion sur le monde 2.0 a été apportée grâce à la sortie du clip Capture ce vendredi 1er mai, déjà disponible sur Youtube.

La vision artistique de la jeune réalisatrice Emma Balfour, étudiante à l’université Heriot Watt en fashion communication à Glasgow, apporte au titre un esthétisme léché. Dans un univers studio hyper aseptisé, le clip nous plonge à l’ère de la démocratisation d’internet au début des années 2000 : un retour au gloss à paillette et aux téléphones roses à clapet qui nous donne envie de ressortir avec nostalgie nos vieux posters de Britney Spears.

Dictature du selfie et dépressions liées aux réseaux

Les visages sont neutres, parfois blasés, aux attitudes mutines et adolescentes. Les comédiens (qui sont en réalité mannequins) adoptent des postures qui les ramènent à leur image. Mis en scène comme étant des addicts aux écrans, perdus dans la tempête de la toile parmi les fils électriques, ils souffrent du “toujours moi, moi, moi”.

Avec cynisme, Midnight Sofa dénonce le narcissisme extrême qui figure sur les réseaux sociaux. Branchés à la prise électrique, câbles au tour du coup, cette triste métaphore représente, malgré nous, une partie de notre société emprisonnée et esclave de son e-réputation.

Pourtant, Midnight Sofa a su apporté cette réflexion avec légèreté. Son titre dansant donne envie de siroter une grenadine au soleil. Capture nous offre un peu de douceur pour accueillir l’été. Un petit bonbon à la menthe après ces deux mois étouffants que nous venons de traverser…

Pour compléter votre lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *