AccueilDigital"13-Novembre, Fluctuat Nec Mergitur" le documentaire hommage aux attentats de Paris

« 13-Novembre, Fluctuat Nec Mergitur » le documentaire hommage aux attentats de Paris

Toujours disponible sur Netflix, la série documentaire 13-Novembre, Fluctuat Nec Mergitur est sortie en 2018. Elle a également été diffusée cette semaine à la télé sur TMC.

5 ans après, nous n’oublions pas

Le vendredi 13 novembre 2015, Paris est frappée par des attentats. Un kamikaze explose aux abords du Stade de France alors que le match amical entre les Bleus et l‘Allemagne se joue, puis des tirs à l’arme automatique tirent au hasard sur les terrasses de plusieurs bars et restaurants parisiens. Ce terrible cauchemar entrainera un massacre dans le Bataclan, mythique salle de spectacle de la capitale dans laquelle le groupe de rock Eagles of Death Metal organise un concert avec des centaines de fans ce soir-là… En quelques minutes, Paris, la France, sombrent dans le chaos. Le bilan sera de 130 morts et plusieurs centaines de blessés. La République toute entière est endeuillée.

Les réalisateurs et frères Jules et Gédéon Naudet sont alors partis à la rencontre de centaine de victimes de ces attentats plus d’un an après le drame pour recueillir leur histoire. Déjà habitués à filmer des témoignanges douloureux, ils avaient réalisés un documentaire sur les attentats du 11-Septembre avec des témoignages des pompiers new-yorkais. Il semblait donc naturel que les hommes documentent ceux du 13-novembre à Paris. Ils récoltent une quarantaine de témoins directs — survivants, pompiers, forces de l’ordre et personnalités politiques — partagent leur expérience sur la tragédie qui les a réunis. Le documentaire s’appelle alors : « 13-Novembre : Fluctuat Nec Mergitur » C’est la devise latine de Paris, « battu par les flots mais ne sombre pas »).

« Le but de ce film est de rendre un hommage à la résilience. Ce qui ne doit pas disparaître est cet espoir, cette résilience, cette humanité. Les guerres, les drames ne s’arrêteront pas, mais c’est facile de perdre l’espoir« . 

explique l’un des réalisateurs Gédéon Naudet

Synopsis

Le synopsis de la série documentaire explique : « Le premier volet se concentre sur les attentats commis sur les terrasses et au Stade de France et se clôt sur les premiers coups de feu au Bataclan enregistrés sur des images amateur. Le deuxième épisode traite principalement de la prise d’otages du Bataclan. Le troisième et dernier volet traite de la fin de l’assaut des forces de l’ordre au Bataclan et de la difficile reconstruction des rescapés.

La série compte des documents inédits comme les appels téléphoniques passés aux pompiers et à la police ainsi que 40 témoignages : 25 de rescapés (dont des témoignages inédits d’otages au Bataclan) et 15 d’intervenants, dont la maire de Paris Anne Hidalgo et Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’Intérieur, le président de la République François Hollande qui choisit de ne rien dire dans le Stade de France afin d’éviter la panique des spectateurs. Le film comprend également plusieurs témoignages de pompiers. Le documentaire se conclut sur des discours d’espoir, malgré les séquelles physiques ou psychologiques des rescapés.« 

Face à un acte aussi dramatique, on se rend compte que le meilleur de nous existe. Un certain héroïsme discret.« 

Explique Jules Naudet, l’un des réalisateurs

Pour compléter votre lecture

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici