AccueilNos interviewsLes professionnels d'aujourd'hui"J'aimerais que l'on change la vision que l'on a de la séduction...

« J’aimerais que l’on change la vision que l’on a de la séduction au sein de la télé-réalité »: Marin, candidat des 10 Couples Parfaits

INTERVIEW. C’est au restaurant La Scaria dans le 12ème arrondissement de Paris que l’équipe de Road to Cinema donne rendez-vous à l’atypique candidat de télé-réalité Marin Le Roy pour une interview filmée. Dans une atmosphère sans langue de bois, Clémentine Abadie lui demande qu’elles ont été ses motivations pour participer à une télé-réalité ? Comment sont orchestrés les scénarii ? Mais également : quelle est sa vision de la séduction dans ce type de programme ? Comment faire évoluer cela ? Explications.

La télé-réalité est-elle scénarisée ?

C’est la question que se pose de nombreux téléspectateurs. Clémentine Abadie soulève alors la question avec Marin. Selon ses dires, la télé-réalité n’est absolument pas scénarisée. Aucun candidat ne possède de script. Ils ne possèdent pas le statut de comédien. La production ne dirige en aucun cas le comportement d’un participant.

Révélé par le public dans 10 Couples Parfaits, Marin avait déjà participé à La Villa des Coeurs Brisés et à L’Île de la Tentation, sous son oeil expérimenté, il nous expose alors une réalité un peu plus complexe.

Tu sais que si tu ne fais pas de séquence, tu ne passes pas à la télé. Donc ils se battent tous pour faire des séquences. (…) Ce qu’il se passe c’est que ne se sont pas les prods qui créent les scénarios. Ce sont les candidats eux-mêmes qui se créent des scénarios. Les prods aussi ont tout intérêt à se qu’il se passe beaucoup de choses.

Le programme 10 Couples Parfaits est présenté par Elsa Fayer et produit par Alexandra La Roche-Joubert, diffusé en ce moment sur TFX.

Ce que Marin appelle des séquences, ce sont bien évidement ces passages forts que l’on aperçoit en permanence dans les programmes de télé-réalité. Ces moments où un candidat embrasse quelqu’un, trompe, clashe, crie… En gros : ce sont les histoires d’amour, les potins et « les problèmes » comme dirait Julien Tanti, célèbre candidat de télé-réalité révélé dans Les Marsaillais, que les téléspectateurs adorent.

Ces candidats sont donc en quête de buzz et d’audimat. C’est pourquoi, ils entrent eux-mêmes dans un personnage qui n’est sans doute pas le leur dans la vie-de-tous-les-jours. Leur personnalité est leur atout fort pour continuer à exister devant les caméras.

Un candidat qui sort des sentiers battus

Road to Cinema s’est alors penché sur le cas de Marin. Salué par sa communauté, il apparait à l’écran comme un homme mature et discret. Il n’aime pas rentrer dans le conflit. Il n’aime pas embrasser n’importe qui n’importe comment. (Il n’a d’ailleurs embrassé personne durant son aventure.) Il est alors attaqué par Sebby Daddy, candidat des 10 Couples Parfaits, qui lui reproche à tord d’être un participant peu stratège.

Mon projet c’était de montrer dès le départ que je ne tirais pas la couette vers moi et que je ne cherchais pas les séquences.

Marin, candidat féministe, veut offrir une image différente de la séduction au sein de la télé-réalité

Sur son compte Instagram, il se définit comme sapiosexuel. C’est l’idée d’être sexuellement ou sentimentalement attiré par des personnes intelligentes, instruites ou charismatiques. Son approche est donc plutôt intéressante quand on constate l’importance de la plastique au sein des programmes de télé-réalité.

D’un côté, le corps des femmes est généralement stéréotypé et hypersexualisé. On constate une réelle absence de diversité comme s’il n’existait qu’un seul standard de beauté dans ces programmes. Les courbes se doivent d’être toujours plus affolantes et irréelles. La plus part du temps, elles nécessitent l’intervention de chirurgies couteuses. Aujourd’hui, les candidates de télé-réalité possèdent toutes, généralement, des lèvres pulpeuses injectées d’acide hyaluronique, des attributs sexuels XXL et un ventre plat.

En mars dernier, dans une étude menée par le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE), il a était dénoncé qu’il existait un faussé énorme entre la place et l’image des femmes à la télévision et la réalité. Il rappelle que la part des femmes à la télévision est de 42 % pour 58 % d’hommes, une proportion qui baisse aux heures de plus forte audience à partir de 18 heures. D’autant que si elles sont parfois visibles, elles ne parlent pas pour autant, leur taux de parole étant estimé à 32,7 %.

Et d’un autre côté, on y découvre un culte d’hypervirilité chez les hommes. Ils apparaissent comme « forts » et « musclés ». Alors que les femmes semblent plus fragiles. Elles ont généralement peu confiance en elles et en la fidélité de leur copain du moment. Les hommes sont en compétition entre hommes et les femmes entre elles également. En off, lors d’une discussion avec Marin, il nous a confié avoir assisté à des scènes de jalousie extrême au sein de certains couples. Ces scènes de ménage sont généralement accompagnées de tristesse et de violence forte qu’il juge comme destructrices et dangereuses. Marin souhaite donc offrir de nouveaux codes de séduction basés davantage sur l’intellect et moins sur l’apparence physique et les comportements toxiques entre homme et femme.

Je vois la télé-réaliaté comme un tremplin. J’aimerais que l’on change la vision que l’on a de la séduction dans ce milieu.

confie Marin dans une interview dédiée à Road to Cinema

Mais ce n’est pas tout. Impliqué dans la cause féministe, il a également tourné ce mois-ci dans un court-métrage dédié au Mobile Film Festival où il détient le rôle principal. Ce film s’engage pour la cause des femmes grâce au thème WOMEN’S EMPOWERMENT. Dans notre interview un peu plus bas, il nous raconte sa rencontre avec la réalisatrice.

De nouveaux projets derrière la caméra

Marin nous annonce lors de son interview qu’il sera présent très prochainement dans de nouvelles aventures. Le candidat a prévu de nouveaux projets dont on est tous hyper curieux de découvrir.

J’ai signé une télé-réalité que je vais faire, moi, dans laquelle je serai candidat et présentateur

Annonce Marin dans une interview dédiée à Road to Cinema

En attendant, vous pouvez suivre Marin sur son compte Instagram @MarinLeroy777 où il filme son quotidien en permanence. « Je n’ai de secret pour personne » nous confie-t-il un peu plus bas dans notre interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici