AccueilCinéma"Une Sirène A Paris ce n'est pas un film de science-fiction. C'est...

« Une Sirène A Paris ce n’est pas un film de science-fiction. C’est un film poético-fantastique »: Mathias Malzieu, réalisateur

INTERVIEW. C’est dans le 6ème arrondissement de Paris que l’équipe de Road to Cinema donne rendez-vous au talentueux réalisateur et chanteur du groupe de rock Dionysos, Mathias Malzieu, pour un échange de passionné à passionnée.

Une Sirène à Paris de Mathias Malzieu

Dans cette seconde partie d’interviewClémentine Abadie aborde avec l’auteur la réalisation de son dernier long métrage Une Sirène A Paris, sorti en mars 2020. Néanmoins, sa diffusion en salles s’interrompt rapidement à cause de l’annonce du premier confinement en France. Le 22 mai, c’est la réouverture des salles de cinéma. Une Sirène A Paris reprendra donc vie au grand écran. L’oeuvre réunira au final 50 676 téléspectateurs (source Box Office CBO). Un chiffre assez honorable compte tenu de la crise sanitaire qui bouleverse totalement l’industrie du 7ème art.

L’histoire d’une rencontre

Le long métrage Une Sirène A Paris est né d’une rencontre entre Mathias et une demoiselle. Alors que le réalisateur faisait du paddle sur la mer de Biarritz, une jeune femme s’approche de lui avec une fleur derrière l’oreille. Poète dans l’âme, il l’aperçoit comme une sirène. Inspiré par cette adorable rencontre, il écrit une chanson avec son groupe Dionysos intitulée La Sirène Et le Pygmalion dans laquelle il chante en duo avec Élisabet Maistre alias Babet. Tous deux racontent la bouleversante histoire d’amour entre un homme et une mystérieuse sirène.

J’ai découvert le corps d’une sirène à moitié nue
Éventrée par les reflets argentés de la lune, blessée.
Du sang bleu coulait de ses yeux, bleus,
Plus bleus que la lune.
Je l’ai portée, dans mes bras jusqu’à chez moi,
Pour la soigner.

Durant des mois, ils s’est appliqué
A cuisiner des armées de poissons panés.
Pour moi…
J’ai même appris, à faire l’amour en apnée,
Pour toujours.

Extrait de la chanson La Sirène Et le Pygmalion de Dionysos, écrite par Mathias Malzieu en 2012

L’effet papillon : de 4 minutes à 104

« Et donc c’est parti de là et je me suis toujours dit : « cette chanson c’est un long métrage » raconte Mathias Malzieu lors de notre interview. Inspiré par la mythologique, il décide de faire de cette sirène quelque chose de dangereux.

L’adaptation au cinéma raconte l’histoire d’un crooner au coeur brisé, Gaspard, qui s’était juré de ne plus retomber en amour. Quant à Lula, jolie sirène, elle n’a que le chant pour se défendre des hommes, en faisant s’emballer leur coeur jusqu’à l’explosion. Lorsque la Seine en crue vient déposer Lula au pied du Flowerburger, la péniche-cabaret où chante Gaspard, c’est un mini-tsunami qui va bouleverser leur vie. Lui, l’homme qui a souffert d’avoir trop aimé, et elle, la créature, qui n’a jamais connu l’amour, vont apprendre à se connaître.

« Je me suis dit au moment de la Crue qu’en réalité c’était tellement plus poétique. Je ne voulais surtout pas que mon histoire se raconte sur une plage ou à Tahiti. Je trouvais que Paris offrait encore plus de décalage. C’est ici que mon personnage principal Gaspard découvre Lula, sur les quais de Seine. »

Confie Mathias Malzieu lors de notre interview

Des petites perles de sirène pour le cinéma français

Jean Cocteau disait « Vive la jeune muse Cinéma car elle possède le mystère du rêve et permet de rendre l’irréalité réaliste. ». Bien que le cinéma français raconte de nombreuses histoires fantastiques, le genre fantastique est cependant bien moins présent. Les financements dédiées au 7ème n’ont ainsi pas été coopérant avec le projet de Mathias malgré son casting assez fou : Rossy de Palma, Romane Bohringer et Nicolas Duvauchelle, ainsi que la jeune comédienne Marilyn Lima dans le rôle principal de la féerique Lula.

Marilyn Lima se présente aujourd’hui comme l’un des nouveaux visages du cinéma français. Quelle chance de jouer le rôle d’une sirène ! On vous laisse compter sur les doigts d’une main le nombre d’opportunité comme celle-ci qui ont eu lieu au cours de l’histoire du cinéma français : porter une queue de sirène. Big up à Alexandra Lamy dans Brice de Nice.

Pour moi, Une Sirène à Paris ce n’est pas un film de science-fiction. C’est un film poético-fantastique.

Mathias Malzieu lors de notre interview

Alors que le film s’appelle Une Sirène A Paris, le tournage n’aura duré que 7 jours sur la capitale pour tous les plans extérieurs. Une illusion parfaite car on ne se douterait jamais que le reste a été tourné en République de Macédoine accompagné d’une équipe de tournage belge. « Sinon je ne pouvais pas faire le film par manque d’argent » confie Mathias.

Il ajoute alors qu’il a couté 3,5 millions d’euros. Le film comprend un magnifique stylisme, des animations, des effets spéciaux… c’est donc une belle maitrise de budget. Chapeau l’artiste !

Découvrez en image le récit d’Une Sirène A Paris par Mathias Malzieu, le réalisateur, dans une interview exclusive consacrée à Road to Cinema

Dimanche prochain, nous vous donnons rendez-vous à nouveau avec le réalisateur Mathias Malzieu dans la dernière partie de l’interview consacrée à la sortie de son premier recueil de poésie Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse, sorti ce mois-ci en librairie.

Portrait de Mathias Malzieu : crédit photo Léa Ghirardotti
Mathias Malzieu, réalisateur, sur le tournage de son film Une Sirène à Paris en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici