Marina Foïs est maitresse de cérémonie des César pour cette 46ème année

Canal+ vient enfin de déclarer la nouvelle ! Après des décisions administratives bouleversantes, cette année, au sein de l’Académie des César, la comédienne Marina Foïs incarnera le visage de ce nouveau tournant historique.

Près de 25 ans de carrière

Présentée l’an dernier par l’humoriste Florence Foresti, la 46ème cérémonie des César sera animée cette fois-ci par la talentueuse Marina Foïs. L’actrice sera la huitième femme a endossé ce rôle prestigieux de maitresse de cérémonie que certaines icônes comme Jane Birkin, Clémentine Célarié, Valérie Lemercier ou encore Cécile de France ont déjà adopté il y a quelques années.

Et qui de plus légitime que Marina Foïs, maintes fois nommée, et dont les choix de comédienne sont l’expression de la diversité et de la pluralité du cinéma français, pour présenter cette 46e édition des César ?

déclare Canal+, producteur et diffuseur exclusif de la 46e Cérémonie des César, et l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma

Membre du collectif 50/50, Marina Foïs a débuté sa carrière dans les années 90 au sein de la troupe Robins des Bois. Peu à peu, elle enchaine les rôles dans des films de comédies françaises comme La Tour Montparnasse infernale, Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre ou encore l’hilare RRRrrr!!! 

Une habituée des César

En 2002, Marina Foïs foule le tapis rouge et ses crépitements lumineux pour son jeu dans Filles perdues, cheveux gras où elle incarne Natacha, une jeune fille qui cherche desepérément son chat mais aide aussi ses amies perdues. Ce rôle lui vaudra une nomination au César du meilleur espoir féminin.

Elle est ensuite nommée quatre fois dans la catégorie Meilleure actrice au cours de sa carrière. La comédienne avait alors joué dans le film Darling, réalisé par Christine Carrière en 2008. Puis dans le dramatique Polisse en 2011, écrit et réalisé par la réalisatrice Maïwenn. L’oeuvre avait été présenté en compétition officielle au Festival de Cannes où il avait reçu le Prix du jury. Il avait alors remporté deux César l’année suivante pour celui du Meilleur espoir féminin et celui du Meilleur montage.

6 ans après, elle sera également nommée pour le César de la Meilleure actrice dans le thriller Irréprochable. En 2018, elle est de nouveau félicitée pour son rôle dans L’Atelier, celui d’Olivia, une romancière parisienne célèbre qui cherche une échappatoire à son quotidien en s’imprégnant d’une idéologie d’extrême droite…

Pour compléter votre lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *