Ava Cahen et Franck Finance-Madureira pour la revue cinéphile French Mania

INTERVIEW. Ava Cahen et Franck Finance-Madureira sont les co-rédacteurs et co-fondateurs de la revue cinéphile French Mania, ils proposent « un regard amoureux sur le cinéma français et francophone ». L’objet est beau et son contenu remarquable.

Qui sont Ava et Franck ?

Ava est co-rédactrice en chef de French Mania, auteure d’essais sur le cinéma et les séries, nous pouvons la retrouver à la table du Cercle sur Canal + et au micro sur France Inter sur l’émission Une heure en séries. Elle a un seul dieu presque français : Woody Allen. Dans la peau elle vibre pour A bout de souffle de Jean-Luc Godard, Peau d’âne de Jacques Demy et Smoking/No Smoking d’Alain Resnais. Tous trois géniaux et incontournales !

Franck est co-rédacteur en chef de French Mania, dénicheur de films, de séries, de pièces et de livres queer pour Komitid, président-fondateur de la Queer Palm du Festival de Cannes et grand amoureux des acteurs et des actrices. Son cœur bat pour Le Dernier métro de François Truffaut, Le Lieu du crime d’André Téchiné et L’Inconnu du lac d’Alain Guiraudie. A voir ou à revoir !

Ils partagent au sein de leur revue le travail de contributeurs, contributrices et d’artistes de talent et permettent que l’on, nous lecteurs et lectrices, comprenne mieux cet univers qu’est le cinéma mais aussi les passionnés qui travaillent chaque jour de leur art et pour leur art.

Comment l’idée de créer cette revue s’est-elle imposée à vous ?

L’idée est venue de la conjonction de deux médias : d’un côté un média digital qui traite de l’actualité récente et brute qui sera traitée sur le site internet et sur les réseaux sociaux. De l’autre, un média papier qui s’inscrit dans un temps plus long et qui peut se permettre d’explorer des sujets de fond, s’appuyant sur une transversalité de regards sur le cinéma et l’industrie audiovisuelle.

L’idée était aussi de sortir de ce qui existe déjà dans la presse. Il était important de concevoir un bel objet, ce mook illustré par l’artiste Vahram Muratyan (l’auteur de Paris VS New York, un livre illustré sorti aux éditions 10/18 met en parallèle les symboles qui incarnent chacune des villes avec drôlerie et talent).

Un mook est la contraction entre un magazine et un book, soit un objet hybride qui permet d’être novateur quant à la forme du produit vendu. Se démarquer sur la forme donc, mais aussi sur le fond. En effet, French Mania n’est pas une revue de critiques de films, elle colle peu à l’actualité du cinéma en sortant deux fois par an. Cela permet d’aller chercher des entrevues que traitent des coulisses du cinéma, en laissant la parole à celles et ceux qui travaillent dans le secteur.

Qui sont les contributeurs ?

C’est un magazine qui comprend de nombreux contributeurs et contributrices. Ce sont en premier lieu des artistes ou auteurs et autrices qu’Ava et Franck aiment pour leurs travaux, leur regard et leur analyse. De pouvoir composer un panel de contributeurs et contributrices pluriel et paritaire, cela faisait parti de leur ADN. Et ainsi, mettre en avant ce qu’est le cinéma français.

L’ADN de French Mania s’est forgée sur les souvenirs de leur adolescence cinéphile, les premiers films, le cinéma engagé, queer et féministe.

A quoi aspire French Mania ?

Mettre en lumière la façon dont les artistes travaillent. Avant de voir un film en salle ou sur petit écran, il y a eu la préparation du film et un travail dingue mené par une équipe choisie. Donner la matière au lecteur afin qu’il sache et apprenne comment chacun travaille, par quelles étapes passe chacun d’entre eux pour qu’in fine un film prenne vie. Aujourd’hui on trouve essentiellement un éclairage sur l’aval d’un film : l’interview, la critique, comment le cinéaste ou l’acteur a travaillé sur le film, l’intérêt de French Mania fut aussi de se positionner en amont des projets, parler de films qui sortiront dans un an ou plus tard encore, afin d’explorer le travail véritable de chacun des maillons de la chaîne de production d’un programme audiovisuel. Un travail solitaire d’abord et en équipe ensuite.

J’aime bien l’idée que dans French Mania, de part le scénario, le moodboard ou le journal de bord, on touche à toutes ces phases du travail et à tous les métiers qui composent le cinéma.

Franck Finance-Madureira, co-rédacteur de French Mania

Nous avons été ravies de rencontrer Ava Cahen et Franck Finance-Madureira, vous pouvez retrouver l’interview complète ci-dessous mais aussi acheter la revue en vente sur le site internet de French Mania et sur leur Instagram où vous pourrez consulter leurs actualités. Il y a d’ailleurs en ce moment-même une offre étudiante de 2 ans d’abonnement pour 39 euros au lieu de 69 euros, go go go !

Pour compléter votre lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *