“En passant pécho, les carottes sont cuites” le film délirant, adapté de la web-série de Julien Royal

Presque 6 ans après la diffusion du dernier épisode de la web-série “En passant pécho”, nous avons retrouvé le 10 février 2021, les personnages déjantés de Cokeman et Hedi, sur Netflix.

Synopsis

Hedi et Cokeman sont les deux pires dealers de Paris. Arnaqueurs à la petite semaine, ils survivent en faisant passer des carambars pour des barrettes de shit. C’est la Hess !!! Fatigués de ce train de vie, leur quotidien va considérablement s’éclaircir lors du mariage de Zlatana, la petite sœur d’Hedi, avec un grand baron de la drogue : Arsène Van Gluten. Ce dernier, sous la pression de sa nouvelle femme, leur fournira plusieurs kilos de Mojo Mango, du cannabis de toute première main. Hedi et Cokeman ont enfin l’opportunité d’ouvrir leur propre réseau. Persuadés que cela signifie pour eux la fin de la galère, ils ignorent encore que ce n’est que le début des problèmes…

Nassim Lyes (Cokeman) et Hedi Bouchenafa (Hedi)

Qu’est-ce que c’est au départ ?

Au départ, En passant pécho est une web-série dont le premier épisode a été diffusé le 23 mars 2012, sur YouTube. Créée par les co-réalisateurs Julien Royal et Pablo Bourriot (Ken & Ryu), avec Get A Way Productions, c’est une comédie qui met en scène des jeunes stoners déjantés, dans des situations complètement absurdes. La web-série tourne autour de deux thématiques, de manière très crue : la drogue et le sexe. La vulgarité de ses dialogues est poussée à l’extrême comme instrument d’humour, ce qui a crée des répliques plus délirantes les unes que les autres !

“En Passant Pecho” épisode 2 : A propos de Mojo

Au fur et à mesure des épisodes, nous nous attachons à ses personnages délurés tels que Quibron, Cokeman, Hedi, Mireille, Sami ou encore Geoffrey alias Tintin.

C’est un carton à l’époque, l’équipe réalise 7 épisodes d’une douzaine de minutes. Aujourd’hui, la chaîne compte plus de 33 millions de vues.

“En Passant Pécho” Episode 4 : Bande de Bollos

De la web-série au long-métrage

En novembre 2019, Netflix nous annonce la mise en production d’En passant pécho – les carottes sont cuites. Julien Royal et Nassim Lyes sont les scénaristes et ils reprennent la même formule que la web-série avec plus d’ambition. Nous retrouvons donc nos deux fous préférés, Cokeman et Hedi, incarnés par les géniaux Nassim Lyes et Hedi Bouchenafa. Ils quittent leur barre d’immeuble pour vivre une vie de manoir… enfin presque !

Nous aurions juste aimé voir les personnages de Mireille et Quibron, mais les dialogues et le jeu des actrices et acteurs, nous permettent de replonger directement dans cette univers comique, que nous adorons.

Produit par Chi-Fou-Mi (Le Chant du LoupLe Grand BainLe Monde est à toi), on retrouve au casting Benjamin Tranié, Fred Testot, Vincent Desagnat, Hakim Jemili, Brahim Bouhlel, Julien Courbey, le rappeur Sadek, Bun-Hay Mean alias Chinois Marrant, Jonathan Lambert et bien d’autres !

Hakim Jemili

En quelques heures, En passant pécho s’empare de la première place du top 10 des programmes les plus vus de Netflix en France, en Belgique, au Luxembourg et au Maroc. Les avis sur les réseaux sociaux sont très positifs et de nombreux internautes parlent de la drôlerie du film mais aussi sa bande-originale.

Car oui, côté BO, Netflix a bien fait les choses en faisant appel à plusieurs artistes comme Lacrim, Ninho, Vald, PLK, Heuss l’Enfoiré, Soso Maness ou encore Alkpote. Deux titres ont déjà été dévoilés sur les réseaux sociaux :

  • Ashe et Stavo avec la chanson Balafre, réalisé par la superbe équipe d’Explore314 et produit par Seasidz Pictures
  • LaCrim ft DJ Kore avec Mango
“Balafre” de Kore, Stavo, Ashe 22 – Réalisé par Explore314 – Produit par Seasidz Pictures

Découvrez le teaser du film En passant pécho avec le rappeur PLK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *