Danielle Arbid, une “Passion simple” à Cannes

Lors du Festival de Cannes 2021, nous avons eu l’honneur de rencontrer Danielle Arbid pour son dernier film « Passion Simple » adapté du roman homonyme d’Annie Ernaux paru en 1992 et à retrouver en salle le 11 août prochain. 

“Passion simple” met en scène dans les rôles principau l’actrice française Laetitia Dosch, comédienne et metteure en scène depuis plus de 10 ans de “La bataille de Selférino” de Justine Triet à “Playlist” de Nine Antico en passant par “Gaspard va au mariage” d’Antony Cordier Dosch devient incontournable, lui donne la réplique Sergueï Polounine, danseur de ballet ukrainien et ancien danseur du Royal Ballet.

Le film a été annoncé en Sélection Officielle du Festival de Cannes 2020, Danielle Arbid est alors mise à l’honneur cette année. Elle est également marraine de la 12ème édition de la Fabrique Cinéma, un programme développé par l’Institut français avec France Médias Monde (RFI, France 24, Monte Carlo Doualiya, la Sacem et l’Organisation internationale de la Francophonie) pour favoriser l’émergence de la jeune création des pays du sud sur le marché international. Conçue en étroite relation avec le Festival et le Marché du film, La Fabrique Cinéma de l’Institut français invite pendant le festival dix réalisateurs et réalisatrices qui développent leur premier ou second long métrage, accompagnés de leur producteur.

Danielle Arbid revient avec nous sur ses débuts de cinéaste, sa soif de liberté, son envie d’ailleurs et raconte comment elle embrasse aujourd’hui un métier qui n’est d’autre que sa passion, passion simple rien n’est moins sûr mais passion dévorante et débordante nous en sommes sûres.

Nous tenons à remercier Florence Alexandre et Camille Coutte chez Anyways pour votre bienveillance. À Juliette Gamonal pour la mise en relation. À Coralie Marabelle et à Pourchet pour le stylisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *