Portrait de Quentin Delcourt, un cinéaste indépendant qui place l’humain au coeur de ses oeuvres

INTERVIEW. Pour notre nouvelle vidéo de la semaine, animée par Clémentine Abadie & Léa Bouchier di Benedetto, nous recevons Quentin Delcourt. Il est programmateur de cinéma, président de la société de production Irrix, co-fondateur du Festival Plurielles ou encore réalisateur de documentaire et prochainement de fiction, grâce à « Les Mouettes« , son prochain long métrage dont il va nous parler dans cette interview exclusive signée Road to Cinema, documentée par Daphné Aulbert, réalisée par Léa Vu et co-produite par Supermind !

Un pygmalion, des pygmalionnes

Clémentine & Léa reviennent alors sur l’important documentaire Pygmalionnes, réalisé par notre invité Quentin Delcourt, sorti en 2020 en salles. Ce film récolte les témoignages de 11 femmes issus du 7ème art. Suite aux mouvements #MeToo, elles y racontent leur place au sein de ce milieu controversé… Un reflet de la société en général.

Je pense qu’il faut saisir le moment où la parole peut se libérer. On est dans une société qui est quand même très quadrillée. (…) Et là, il y avait un petit peu cette voie ouverte, aux femmes du milieu artistique. Il y a peut-être ce côté sororité, dont on parle. Où la parole de l’une, entraîne la confiance de l’autre, qui entraîne la parole et les langues se délient, et heureusement je fais partie des hommes qui soutiennent ces paroles. Moi, je n’ai pas donné la parole, je tiens à le dire. Ces femmes n’ont pas besoin qu’on leur donne la parole, elles l’ont prises d’elles-mêmes quand elles sont commencé à faire du cinéma.

raconte Quentin Delcourt pour Road to Cinema

La place des femmes, une thématique constante

Quentin est aussi co-fondateur avec Laurence Meunier du festival de cinéma Plurielles qui place au Majestic de Compiègne. Cet évènement met à l’honneur des films internationaux dont les personnages sont forts et féminins. Le Festival se déroulera du 10 au 18 avril 2021 et prend place au Majestic de Compiègnes. La preuve que tout ne se passe pas toujours à Paris ! (Et ce n’est pas tout à fait un hasard car c’est le cinéma dans lequel les deux cofondateurs sont les programmateurs.)

Le festival Plurielles a lieu normalement chaque année en mars puisque le 8 mars c’est la journée internationale de lutte pour le droit des femmes. Mais cette fois, il aura lieu en avril en espérant que les salles soient réouvertes.

raconte Quentin Delcourt pour Road to Cinema

Bipolarité et inceste

Parallèlement, Quentin travaille sur son premier long métrage de fiction Les Mouettes. Un film qui rassemble pour le moment un casting alléchant, composé de Béatrice Dalle, Victor Belmondo, Djanis Bouzyani, Laurent Lucas, Linh-Dan Pham ou encore Paul Gomérieux, « si tout se passe bien » comme le rappelle Quentin.

Interprétée par Béatrice Dalle, le film racontera la bipolarité d’une femme, internée en hôpital psychiatrie, suite à des répercussions traumatiques, graves, liées à l’inceste qu’elle a vécut lorsqu’elle était plus jeune.

Les Mouettes c’est un gros projet qui me tient à coeur. C’est plutôt un film d’auteur, je pense, même si je n’aime pas me mettre dans des cases. L’histoire se passe en province. C’est une histoire inspirée de faits réels.

raconte Quentin Delcourt pour Road to Cinema

Si ces sujets, concernant la bipolarité et l’inceste, font écho pour Quentin, ce n’est pas non plus un hasard. Et s’il les traite avec autant de bienveillance et de réalisme cela ne l’est pas non plus réellement. Car en effet, l’auteur nous confie dans cette interview, pour la toute première fois dans les médias, à coeur ouvert, l’histoire de sa mère. Une femme inspirante qui le guide aujourd’hui vers son nouveau projet prometteur : Les Mouettes. Un combat commun qui prend forme et se délie prochainement sur les plages du Nord…

Road to Cinema est donc naturellement très honorée par la confiance qui nous lui est accordée par notre invité d’exception Quentin Delcourt. Naturellement, nous soutenons la parole libre, l’art et les engagements en faveur d’un monde plus juste.

Découvrez l’interview exclusive de Quentin Delcourt consacrée à Road to Cinema

Animée par Clémentine Abadie & Léa Bouchier di Benedetto, les deux journalistes dressent le portrait de Quentin Delcourt et retracent les moments forts de sa carrière dans ce nouvel entretien signé Road to Cinema, documenté par Daphné Aulbert, réalisé par Léa Vu et co-produit par Supermind. Vous y découvrirez ses engagements et ses anecdotes personnelles liées à la réalisation de ses oeuvres et de la mise en place de ses projets futurs…

Dimanche prochain, nous vous donnons rendez-vous à nouveau avec un.e nouvel.le invité.e. Nous mettrons à l’honneur une nouvelle histoire de passionné.e d’image et de son sur Road to Cinema !

Pour compléter votre lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *